Projet pilote de subventionnement collaboratif

Projet pilote de subventionnement collaboratif 2016-03-29T00:36:25+00:00

Investie de la présidence du réseau local des bailleurs de fonds d’Ottawa – le Forum des subventionneurs (FDS) –, la Fondation communautaire d’Ottawa a contribué récemment au lancement du Projet pilote de subventionnement collaboratif.

Doté d’un processus de subventionnement nouveau et simplifié assorti d’un système commun de demande de subvention et d’évaluation emprunté par tous les bailleurs de fonds, le projet englobe aussi un processus collectif d’examen et d’approbation.

Voici les collaborateurs au projet pilote de 2015 : la Fondation communautaire d’Ottawa, Centraide Ottawa, le Réseau local d’intégration des services de santé de Champlain, la Ville d’Ottawa et la Fondation Trillium de l’Ontario Ontario Trillium.

Dans le cadre du projet pilote, la somme de 40 000 $ a été mise en commun en vue d’appuyer des priorités communautaires axées sur les jeunes au titre d’un partenariat avec les membres de la Coalition des centres de ressources et de santé communautaires. Au printemps 2015, au terme de la période de présentation des demandes, du financement a été consenti au profit d’un programme panmunicipal visant à faire en sorte que des jeunes de 12 à 18 ans et leurs familles fassent partie de la solution aux problèmes issus de la violence et de la criminalité chez les jeunes.

Au terme du projet pilote, les partenaires ont procédé à une évaluation approfondie du processus de collaboration, dont un sondage auprès des intervenants clés concernés. Au nombre des constatations se dégageant du sondage : tous les organismes communautaires répondants ont indiqué être « satisfaits » (75 %) ou « très satisfaits » (25%) du processus et du partenariat du projet pilote, estimant que le processus de subventionnement simplifié était plus efficace et que cette simplification confirmait l’engagement des bailleurs de fonds d’alléger le fardeau des organismes à la recherche de fonds.

Quelque 80 % des subventionneurs ont indiqué qu’ils avaient renforcé leur efficacité et leur capacité à collaborer, et tous les organismes communautaires répondants ont convenu que le processus pilote avait encouragé et amélioré la collaboration et les relations entre les partenaires.

Il ressort des commentaires des subventionneurs et des organismes communautaires ayant participé au projet pilote qu’il s’agit d’un modèle novateur qui pourrait être repris à plus grande échelle. Il s’agit aussi d’excellents fondements sur lesquels asseoir, dans l’avenir, des initiatives similaires. La vision à long terme du projet pilote est de changer la façon dont les subventionneurs procèdent à une bonne part de leurs activités de subventionnement afin d’en accroître l’impact sur la communauté.