Low Carbon Cities Canada – Centre d’Ottawa

Introduction au réseau

Au moment de l’annonce du budget fédéral, nous avons reçu la fabuleuse nouvelle au sujet du financement de Low Carbon Cities Canada (LC3), par l’entremise de la Fédération canadienne des municipalités (FCM).

LC3 est un réseau composé des sept centres urbains suivants :

  • Halifax
  • Montréal
  • Ottawa
  • Toronto et Hamilton
  • Calgary
  • Edmonton
  • Vancouver

Chacun de ces centres mobilisera les connaissances, fournira le financement et activera d’autres investissements destinés à prouver la viabilité de programmes, technologies et systèmes à grand impact permettant de réduire les émissions de carbone. L’objectif consiste à faire la preuve et à éliminer le risque de ces solutions afin qu’elles puissent être implantées à grande échelle. Les centres s’efforcent aussi de maximiser le potentiel significatif pour l’économie, ainsi que les avantages connexes tels que l’emploi.

Comme c’est le cas avec le fonds The Atmospheric Fund (TAF) de Toronto – le centre fondateur du réseau – chaque centre sera autosuffisant. Chacun d’entre eux investira le capital qui lui est confié sur une base de rotation, tout en veillant à ce que les revenus générés puissent couvrir les coûts des opérations continues du centre. À titre de bureau national, le FCM s’assurera que les succès du réseau s’étendent à d’autres villes et régions dans l’ensemble du Canada.

Le Centre d’Ottawa et le rôle de la Fondation communautaire d’Ottawa

La Fondation communautaire d’Ottawa (FCO) a dirigé la participation d’Ottawa dans le développement du réseau LC3. La FCO a coordonné l’apport de la ville d’Ottawa et de plusieurs autres intervenants locaux de renom à propos de la raison d’être du centre d’Ottawa, de son mode de fonctionnement et de certains domaines présentant des possibilités. En même temps, par l’entremise de sa Stratégie d’évolution énergétique, la ville a souligné son engagement à soutenir le centre LC3 d’Ottawa. Depuis, le personnel et les bénévoles de la FCO ont poursuivi leur travail avec leurs collègues de TAF et des autres centres afin de faire avancer la réflexion sur le fonctionnement du réseau et comment vendre la nécessité de le financer.

À la suite de l’annonce récente du budget fédéral, le rôle de la FCO passera maintenant à la mise en place et au soutien du centre d’Ottawa. Une fois sur pied, le comité consultatif multisectoriel et le personnel du Centre, avec de l’expertise supplémentaire au besoin, déterminera les domaines à cibler et les possibilités pertinentes à subventionner et où investir. Au cours de la période initiale suivant la mise en place, la FCO se chargera de la structure de gouvernance du Centre et en gèrera la dotation.

Une annonce officielle est attendue au cours des prochaines semaines concernant les fonds qui seront transférés au Centre d’Ottawa, y compris le fonds de fonctionnement pour les trois premières années.

Quelques étapes essentielles à venir

Le transfert des fonds vers le FCM devrait se faire d’ici trois à six mois. Au cours de ce délai, des efforts considérables seront investis sur le terrain afin d’assurer que tout soit prêt à démarrer dès l’arrivée des fonds. Il s’agira entre autres de :

Mettre en place le lien mutuel et les responsabilités relatives entre les centres LC3 et la FCM. Bien que l’indépendance des centres soit un principe essentiel, le consensus sur les principaux indicateurs de performance et un cadre de performance raisonnable sont aussi cruciaux. Ils sont de plus nécessaires au « réseautage intelligent » des centres et de la FCM.

Façonner le mode de fonctionnement futur du centre d’Ottawa, notamment son lien avec la ville d’Ottawa. Afin de rejoindre le niveau et la qualité prévue pour les actions sur le climat, le centre devra se faire agile et rigoureux, redevable et indépendant. Il doit aussi mobiliser une vaste gamme d’intervenants afin de découvrir et de tirer profit de la palette d’avantages qui peuvent être réalisés par l’entremise de ses subventions et investissements. La FCO s’engage à s’impliquer tôt, de façon continue et significative dans tous les secteurs afin d’orienter le centre et ses efforts.


Responsable de LC3 à l’OCF

Rebecca Aird
Tél. : 613-236-1616 poste 222
raird@ocf-fco.ca

Suivez-nous sur Twitter: 

@LC3Canada